Le Chemin Portugais

Le Chemin portugais est le deuxième tronçon le plus important du Chemin de Saint-Jacques, en termes de nombre de pèlerins. En 2019, près de 94 500 pèlerins ont choisi cet itinéraire.

L’origine du Chemin portugais remonte au XIVe siècle, lorsque la reine Isabelle de Portugal a effectué deux pèlerinages à Saint-Jacques-de-Compostelle. La nouvelle que les reliques de l’Apôtre Saint-Jacques étaient conservées dans cette ville s’était très vite répandue dans toute l’Europe. La couronne portugaise avait un lien évident avec le Chemin et, en fait, la rue dans le vieux quartier de Santiago, appelé “A Raíña” (“La Reine” en galicien), a reçu ce nom en l’honneur du monarque.

Suive...

Bien que le point de départ soit Lisbonne, la capitale du Portugal, les pèlerins préfèrent généralement commencer à Porto. Cela peut être dû à la fois à l’irrégularité de l’itinéraire initial dans les premières étapes, qui ne sont pas très bien signalées, et à la faible valeur paysagère (de nombreux tronçons de Lisbonne à Porto se déroulent sur des routes goudronnées, avec beaucoup de trafic).
Au contraire, une fois à Porto, le chemin est parfaitement indiqué, avec plusieurs pierres milliaires, signes et flèches jaunes. Il traverse principalement des zones rurales, sur des chemins non pavés, plus adaptés aux marcheurs.
Le trajet entre Porto et Saint-Jacques de Compostelle peut être effectué en deux semaines environ. Si vous avez moins de temps libre, ou si votre objectif est uniquement d’obtenir la Compostelle, vous pouvez opter pour les 100 derniers kilomètres, c’est-à-dire de Tui à Saint-Jacques de Compostelle. Vous pourrez ainsi découvrir certains des lieux les plus célèbres du sud de la Galice : la cathédrale de Tui et son célèbre pont, la vieille ville de Pontevedra et l’église de la Pérégrine, les eaux thermales de Caldas de Reis, ou encore Padrón, lieu de naissance de grands personnages littéraires comme Rosalía de Castro ou Camilo José Cela.

Cette dernière section est normalement réalisée en 6 étapes, bien que pour ceux qui ne sont pas prêts à marcher une moyenne de 18 km par jour, vous pouvez diviser chaque étape en deux. Les étapes de ces 100 derniers km n’offrent pas de grandes complications, à l’exception de quelques montées ponctuelles (comme dans la section de A Canicouva).

La route traditionnelle portugaise est principalement un chemin intérieur (bien qu’elle offre des vues sur l’océan dans les étapes entre Redondela et Pontevedra). Pour les amoureux des paysages côtiers, il existe un itinéraire connu sous le nom de Chemin portugais de la côte.
Les deux chemins partent de Porto et suivent different sections jusqu’à Redondela, où ils se rejoignent en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle.

En ce qui concerne l’hébergement, les possibilités sont très variées ; des pensions, agritourismes, pazos et Paradores…aux Galiwonders nous organisons des voyages sur mesure, adaptés aux besoins de chaque pèlerin : en chambre standard, supérieure, on offre aussi un Chemin Portugais Facile …. les possibilités sont infinies ! Le Chemin Portugais est un parcours social, mais il offre en même temps des moments de réflexion.

Si vous recherchez une alternative plus calme au Chemin Français tout en profitant de paysages spectaculaires et d’une gastronomie délicieuse, c’est l’option parfaite pour vous.

×