Chemin Portugais

Où la nature et l'histoire s'entremêlent sur chaque sentier. Une escapade loin de la routine quotidienne.

Vous recherchez une expérience qui vous permet de vous déconnecter du bruit et de renouer avec la nature ? Le Chemin Portugais Intérieur vous attend. Explorez les sentiers entre les forêts luxuriantes du nord du Portugal et les collines qui définissent la frontière.

Les grands étapes du Chemin Portugais

Variante Espiritual del Camino de Santiago
86 Km
Pontevedra
4 Jour
5 Nuits
à partir de 595 €
Voir
Camino Portugués en bici
217 Km
Oporto
7 Jour
8 Nuits
à partir de 975 €
Voir
Camino Portugués Fácil
117 Km
Tui
10 Jour
11 Nuits
à partir de 840 €
Voir
Camino Portugués Superior
113 Km
Tui
6 Jour
7 Nuits
à partir de 910 €
Voir
Camino Portugués desde Oporto
241 Km
Oporto
12 Jour
13 Nuits
à partir de 1085 €
Voir
Camino Portugués desde Tui
128 Km
Tui
6 Jour
7 Nuits
à partir de 605 €
Voir

Où commencer Chemin Portugais ?

El Camino de Santiago Portugués tradicional encuentra su origen en Lisboa, y va recorriendo el norte de Portugal hasta llegar a Galicia. La entrada en Galicia se hace a través de Tui y, aunque es una senda eminentemente interior, cuenta con algunas etapas en paralelo al mar (concretamente, de Redondela a Pontevedra). No confundir con el Camino Portugués de la Costa, aunque ambas rutas pasan por Oporto, discurren casi en paralelo, y se unen en Redondela, son dos trazados con orígenes diferentes.

Con el auge de las peregrinaciones a Santiago de Compostela en el siglo XII, el fenómeno tuvo gran acogida en Portugal. Los puntos de partida más habituales, eran las principales ciudades del país en ese momento: Lisboa, Porto, Braga, Coimbra… De hecho, se le dedicaron un gran número de iglesias al Santo Apóstol Santiago, y un gran número de personas iniciaron su peregrinación desde tierras portuguesas.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
620 Km 35 Etapas 36 Noches 4/5 Lisboa

Lisbonne sur le Chemin Français
La ville de Lisbonne, couronnée par l’imposant château de Saint-Georges.

Sur les rives du Tage se trouve Lisbonne, la capitale du Portugal et l’une des plus anciennes villes d’Europe.

La richesse culturelle et historique de Lisbonne se révèle à travers ses monuments, ses rues pavées et ses places. De la majesté de la tour de Belém au monastère des Jerónimos, la ville porte les traces des différentes époques qui l’ont marquée.
Comme Rome, elle compte sept collines et est couronnée par le château maure de Saint-Georges, l’un des monuments les plus emblématiques de la ville, qui a été déclaré Monument National.

Sa richesse culturelle et historique fait de Lisbonne le point de départ du Chemin Portugais. Commencer cet itinéraire par la capitale portugaise vous permettra de connaître le Portugal en profondeur à travers ses villes, sa faune et sa flore.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
372 Km 22 Etapas 23 Noches 3/5 Coímbra

Coímbra sur le Chemin Portugais
Déclarée site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, l’université de Coimbra est l’une des plus anciennes institutions universitaires d’Europe.

Située au cœur du Portugal, Coimbra est l‘ancienne capitale médiévale du Portugal depuis plus d’un siècle en raison de son importance historique et culturelle au cours du Moyen Âge.

L’un des bâtiments les plus remarquables de la ville est son université, l’une des plus anciennes institutions académiques d’Europe et un site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Le complexe universitaire, connu sous le nom de Paço das Escolas, comprend l’impressionnante Torre da Universidade, la chapelle Saint-Michel et d’autres bâtiments historiques qui reflètent l’évolution de l’université au fil du temps.

Les siècles d’histoire de Coimbra ont laissé une empreinte profonde sur la ville. Des fortifications mauresques aux édifices et cathédrales gothiques et romans, en passant par les contes et légendes, Lisbonne est un trésor de l’histoire portugaise.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
250 Km 15 Etapas 16 Noches 3/5 O Porto

Porto sur le Chemin Français
Classée au Patrimoine Mondial de l’humanité, Porto est un trésor culturel et architectural situé sur les rives du fleuve Douro.

Située à l’embouchure du fleuve Douro, Porto est la troisième municipalité la plus peuplée du Portugal, derrière Lisbonne et Vila Nova da Gaia. Le port de Cale ou « Portus Cale » en latin (c’est ainsi que Porto s’appelait dans l’Antiquité et d’où vient aujourd’hui le nom du pays Luso) était une escale fréquente pour de nombreux navires français en raison de sa position stratégique.

Bien que son origine en tant qu’enclave commerciale remonte à l’époque grecque, ce n’est qu’à l’époque médiévale qu’elle est devenue une zone très importante pour le commerce dans la région. Elle a également été au centre de certains conflits. Cela a conduit à la construction d’une grande muraille (dont les vestiges sont encore visibles aujourd’hui) qui a été achevée à la fin du XIVe siècle.

Porto a été déclarée site du Patrimoine Mondial grâce à sa vieille ville, l’une des plus belles d’Europe. Actuellement, la ville de Porto est consolidée comme le deuxième lieu de départ des pèlerins, puisque selon le bilan de 2019, 11,32% du nombre total de pèlerins venus à Compostelle sont partis d’ici.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
196 Km 12 Etapas 13 Noches 3/5 Barcelos

Barcelos en el Camino Portugués
La ciudad portuguesa de Barcelos está estrechamente vinculada con el símbolo del Gallo, emblema de buena suerte, prosperidad y justicia.

En traversant le vieux pont sur le fleuve Cávado, nous entrons dans Barcelos, l’une des villes les plus importantes dans le domaine de l’art minoen et qui fait partie du Réseau des Villes Créatives de l’UNESCO.

Ses origines remontent au XIIe siècle et son centre historique abrite des monuments médiévaux, comme les églises de Bom Jesus da Cruz et de Nossa Senhora do Terço, ainsi que des manoirs qui reflètent l’architecture et la culture de l’époque.

L’un des éléments les plus emblématiques de la région est le coq de Barcelos, symbole de l’identité de la région et du Portugal dans son ensemble. Cet oiseau est lié au chemin de Saint-Jacques de Compostelle par une célèbre légende selon laquelle il aurait sauvé la vie d’un pèlerin victime d’une injustice au cours de son pèlerinage. Depuis lors, le coq est associé à la chance, à la justice et à la prospérité dans la culture portugaise.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
118 Km 7 Etapas 8 Noches 2/5 Tui

Tui en el Camino Portugués
La ciudad de Tui ha sido declarada conjunto histórico-artístico y es considerada como la puerta del Camino de Santiago Portugués a Galicia.

De l’autre côté de la rivière Miño se trouve Tui, une petite ville d’un peu plus de 16 000 habitants. Sa taille ne l’a pas empêchée de jouer un rôle important dans l’histoire de la Galice, puisqu’elle est devenue la capitale du royaume souabe et l’une des provinces du Royaume de Galice.

Au Moyen Âge, Tui a été pillée par les musulmans et les Vikings, mais lorsqu’elle est devenue un manoir épiscopal, la ville s’est transformée en un grand centre religieux et s’est développée sur le plan administratif, commercial et militaire. Aujourd’hui, Tui conserve en bon état l’Ensemble Historico-Artistique de la ville médiévale de l’époque.

Sa situation frontalière fait que Tui est considérée comme la « porte d’entrée de la Galice » depuis le chemin portugais de Saint-Jacques. Le Musée Diosano, que l’on peut visiter aujourd’hui, était autrefois un hôpital pour les pèlerins.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
100 Km 6 Etapas 6 Noches 2/5 Vigo

Vigo sur le Chemin Portugais
Vue sur la ville et l’estuaire de Vigo depuis le parc Castro, au cœur de la ville.

C’est sur les rives de l’océan Atlantique que se trouve la ville la plus peuplée de Galice, Vigo. Sa position stratégique sur la côte nord-ouest de la péninsule ibérique lui confère une grande importance économique et maritime. De plus, son port, l’un des plus importants de la région, facilite non seulement le commerce national et international, mais stimule également son activité de pêche.

L’architecture de Vigo représente la fusion parfaite entre tradition et modernité. La vieille ville s’articule autour de l’ancien quartier de pêcheurs d’O Berbés, d’intérêt touristique historique, où l’on trouve des rues de pêcheurs et des maisons ornées d’emblèmes. D’autre part, le centre ville et ses environs sont parsemés de grands immeubles de style contemporain.

À l’embouchure de l’estuaire de Vigo se trouvent les îles Cíes, un paradis naturel qui fait partie du Parc National Maritime et Terrestre de Galice. À quelques encablures du port de la ville, vous pourrez découvrir ses plages de sable blanc, ses eaux cristallines, ses falaises et ses dunes, qui abritent des milliers d’oiseaux migrateurs.

Carte Chemin Portugais

Carte du Chemin Portugais

Les étapes du Chemin Portugais

Étape 1
34 km
9/5
9h
Étape 2
20 km
1/5
5h
Étape 3
33 km
3/5
8h
Étape 5
31 km
3/5
7h 45 min
Étape 5
30 km
1/5
7h 45 min
Étape 6
31 km
3/5
8h
Étape 7
22 km
2/5
5h 30 min
Étape 8
26 km
2/5
6h 30 min
Étape 9
11 km
1/5
2h 45 min
Étape 10
24 km
2/5
6h 15 min
Étape 11
23 km
2/5
5h 45 min
Étape 11
15 km
1/5
4h
Étape 15
15 km
1/5
3h 45min
Étape 16
27 km
2/5
6h30m
Étape 17
27 km
2/5
6h45m
Étape 18
35 km
4/5
8h 30m
Étape 19
17 km
3/5
4h45m
Étape 20
19 km
1/5
4h 45m
Étape 21
32 km
4/5
8h
Étape 22
20 km
2/5
5h
Étape 23
21 km
1/5
5h 15m
Étape 24
19 km
2/5
4h 30m
Étape 25
24 km
2/5
6H

Niveau de difficulté Chemin Portugais

Le Chemin portugais est considéré comme un itinéraire de difficulté moyenne à faible, caractérisé par un terrain plus doux et peu pentu. Il convient donc aux pèlerins débutants à la recherche d’une expérience moins exigeante sur le plan physique, aux familles avec enfants ou aux personnes âgées.

Néanmoins, le niveau de difficulté de ce chemin peut varier en fonction du point de départ, de la condition physique du pèlerin et des conditions météorologiques au moment du voyage.

Distance

Le chemin portugais complet à partir de Porto est d’une longueur d’environ 250 km. Il est toutefois possible de parcourir moins de kilomètres si vous décidez de partir d’un autre point de départ, comme Tui ou Baiona. La distance parcourue chaque jour peut influer sur le degré de difficulté, il est donc important de prévoir des étapes adaptées à votre niveau de forme physique.

Terrain

Le long du parcours, vous rencontrerez des sections au terrain varié, comprenant des chemins de terre, des routes de campagne, des pistes forestières et des sections pavées. Certains tronçons peuvent être accidentés ou rocailleux, mais ne devraient pas poser de problème.

Pente

Bien qu’il y ait des montées et des descentes, les pentes de cet itinéraire ne sont pas excessivement raides, de sorte que cet itinéraire ne devrait pas être trop exigeant sur le plan physique.

Climat

Le nord du Portugal et la Galice ont un climat océanique. Les températures sont douces sur la côte (avec des vents forts en hiver) et plus froides à l’intérieur des terres pendant la saison hivernale. En hiver, il est fréquent que les températures chutent considérablement, atteignant jusqu’à 0°C en janvier ou février. Les précipitations sont également fréquentes. Intermittentes et douces en automne, intenses et régulières en hiver.

Que voir et que faire en Chemin Portugais?

Le Chemin Portugais de Saint-Jacques offre une alternative unique et moins fréquentée que le populaire chemin français, donnant aux pèlerins l’occasion de s’immerger dans un voyage authentique à travers le Portugal et la Galice.

Peregrinos

Au fil des siècles, le Camino de Santiago a été un pont qui a uni des personnes de nationalités et de croyances différentes. Les chemins de cet itinéraire vous feront traverser de charmants villages ruraux, des villes historiques et de magnifiques paysages naturels. De la végétation du nord du Portugal aux collines ondulantes et aux vignobles le long de la frontière entre les deux pays, chaque étape est imprégnée de culture et d’histoire.

Si vous êtes à la recherche d’une expérience enrichissante qui vous permettra de vous déconnecter de l’agitation de la vie quotidienne, le chemin portugais de Saint-Jacques de Compostelle vous attend à bras ouverts.

Histoire Chemin Portugais

L’impulsion de la couronne et de l’église a favorisé le développement du Chemin Portugais. L’histoire de cet itinéraire remonte au XIIe siècle, lorsque les premiers pèlerins portugais s’engagent sur ce chemin mystique pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice, et visiter le tombeau de l’apôtre saint Jacques.

Une fois le Portugal indépendant du royaume de Castille et León et après la découverte du tombeau de l’apôtre, la couronne portugaise s’est intéressée à la promotion des échanges culturels et économiques entre les deux territoires.

Dès lors, les pèlerins portugais et les pèlerins d’autres régions d’Europe ont commencé à se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle à partir de différents endroits du Portugal, en suivant des chemins et des sentiers qui se sont consolidés au fil du temps.

L’itinéraire original suit le tracé des anciennes voies romaines et d’autres chemins qui avaient été parcourus auparavant. En fait, certains vestiges des routes construites par l’Empire romain sont encore visibles aujourd’hui.

La dévotion à l’apôtre Saint-Jacques au XIIe siècle a favorisé l’essor des pèlerinages dans toute l’Europe et a conduit à la construction de temples et d’églises qui lui sont dédiés. Le saint est devenu le patron du Portugal jusqu’au XIVe siècle, date à laquelle il a été remplacé par Saint-Georges.

L’importance de ce chemin de pèlerinage était telle qu’il a attiré plusieurs personnalités importantes de l’époque. Parmi les personnes intéressées par la visite de la crypte de l’apôtre Saint-Jacques, citons Henri de Bourgogne et Thérèse de Léon, fondateurs du comté de Portucalense, des monarques comme Alphonse II, Sanche II, Isabelle d’Aragon, des nobles comme Léon de Rosmithal et Cosimo II de Médicis, et des chroniqueurs comme Jerónimo Münzer, Claude Bronseval et Nicola Albani.

La popularité et l’apogée du Chemin portugais (et du Chemin de Saint-Jacques en général) ont décliné à partir du XVIIe siècle, avec l’arrivée d’événements tels que la Révolution française, la Réforme protestante de Luther et les désenchantements libéraux du XIXe siècle. Ces événements entraînent famines, pestes, guerres, sécheresses et mauvaises récoltes, reléguant les pèlerinages au second plan.

Au XXe siècle, les apparitions de Fatima en 1917 ont contribué au déclin de la ferveur des pèlerinages. L’intérêt religieux se concentre alors sur cette petite région, qui devient un lieu de culte national au Portugal.

La fin du XXe siècle a vu la résurgence du Chemin. Et donc du chemin portugais. En 1993, à l’occasion de l’année sainte Xacobeo, les administrations publiques et les associations du chemin de Saint-Jacques du nord du Portugal et de la Galice se sont efforcées de promouvoir le chemin de Saint-Jacques : distribution de matériel promotionnel, amélioration de la signalisation, création d’offices de tourisme, etc.

Ce travail a porté ses fruits, puisque le nombre de pèlerins sur le Camino a progressivement augmenté par la suite. L’amélioration des conditions des chemins, avec l’augmentation des hébergements, de la signalisation et des itinéraires, a provoqué un effet d’entraînement qui place aujourd’hui le chemin portugais au deuxième rang des chemins les plus fréquentés.

Où passe le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle?

Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle se trouve à environ 250 kilomètres de Porto (il peut être plus court) et traverse les districts portugais de Porto, Braga et Viana do Castelo. Une fois en territoire espagnol, il entre en Galice par la province de Pontevedra et se termine à Saint-Jacques-de-Compostelle, dans la province de La Corogne.

Deux pèlerins sur dix empruntent ce chemin. C’est pourquoi il est considéré comme le deuxième chemin jacquaire le plus populaire, après le Chemin français. Cela est dû en grande partie à la bonne infrastructure de services et à la diversité et à la beauté des paysages de ce chemin. Voici quelques-uns des villages les plus importants qu’il traverse :

Porto

Porto

Située à l’embouchure du fleuve Douro, Porto est la troisième municipalité la plus peuplée du Portugal, derrière Lisbonne et Vila Nova da Gaia. Le port de Cale ou « Portus Cale » en latin (c’est ainsi que s’appelait Porto dans l’Antiquité et d’où vient aujourd’hui le nom du pays Luso) était une escale fréquente pour de nombreux navires français en raison de sa position stratégique.

Bien que son origine en tant qu’enclave commerciale remonte à l’époque grecque, ce n’est qu’à l’époque médiévale qu’elle est devenue une zone très importante pour le commerce dans la région. Elle a également été au centre de certains conflits. Cela a conduit à la construction d’une grande muraille (dont les vestiges sont encore visibles aujourd’hui) qui a été achevée à la fin du XIVe siècle.

Porto a été déclarée site du patrimoine mondial grâce à sa vieille ville, l’une des plus belles d’Europe. Actuellement, la ville de Porto est consolidée comme le deuxième lieu de départ des pèlerins, puisque selon le bilan de 2019, 11,32% du nombre total de pèlerins venus à Compostelle sont partis d’ici.

Ponte de Lima

Ponte de Lima est aujourd’hui considérée comme la plus ancienne ville du Portugal. On dit que le royaume du Portugal est né ici lorsque Dona Teresa de Leon a officiellement reconnu la ville comme une villa en 1123 après J.-C. et que son fils, le roi Alphonse Ier, a été proclamé premier roi du Portugal.

Au Moyen ge, Ponte de Lima était une enclave géographique importante, car c’était une étape obligatoire pour tous ceux qui partaient pour Astorga, Braga ou Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le monument par excellence de ce village est le pont de Lima (qui donne son nom au village), dont la construction remonte au XIVe siècle. Aujourd’hui, il conserve cinq arches d’un pont romain original datant du Ve siècle. Il revêt également une grande importance sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, car c’était le seul point où l’on pouvait traverser la rivière Lima sur la route de Braga à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Valença do Minho

À la frontière de la Galice se trouve Valença do Minho, un village stratégiquement situé sur les rives du Minho. Pendant des siècles, il a constitué la première ligne de défense contre l’Espagne voisine. C’est pourquoi l’architecture militaire est encore prédominante dans ses rues, où se distinguent ses 5 kilomètres de murailles.

Au Moyen ge, elle est devenue une ville de grande importance en raison de sa situation stratégique au sommet d’une colline, même si son nom à l’époque était Contrasta (« un village face à un autre »), en référence à sa position géographique en face de Tui. Il s’agit d’un autre des villages les plus importants de la Voie originale portugaise.

Le monument le plus important est sans aucun doute la forteresse. Elle se compose de deux zones fortifiées reliées par ce que l’on appelle les Portas do Meio. Au sud, le Recinto da Coroada, plus petit et moins peuplé, tandis qu’au nord, le Recinto da Vila, abrite le noyau médiéval, le plus ancien du complexe. En 1928, il a été classé monument national, ce qui a marqué le début d’une grande activité touristique et commerciale, renforcée par l’essor de la Voie portugaise.

Tui

De l’autre côté de la rivière Miño se trouve Tui, une petite ville d’un peu plus de 16 000 habitants. Sa taille ne l’a pas empêchée de jouer un rôle important dans l’histoire de la Galice, puisqu’elle est devenue la capitale du royaume souabe et l’une des provinces du royaume de Galice.

Au Moyen ge, Tui a été pillée par les musulmans et les Vikings, mais lorsqu’elle est devenue un manoir épiscopal, la ville s’est transformée en un grand centre religieux et s’est développée sur le plan administratif, commercial et militaire. Aujourd’hui, Tui conserve en bon état l’ensemble historico-artistique de la ville médiévale de l’époque.

Sa situation frontalière fait que Tui est considérée comme la « porte d’entrée de la Galice » depuis le chemin portugais de Saint-Jacques. Le Museo Diosano, que l’on peut visiter aujourd’hui, était autrefois un hôpital pour les pèlerins.

Pontevedra

Pontevedra

La ville de Pontevedra a été fondée, selon la légende, par Teucro de Troya, bien que l’histoire dise que son origine est en fait due à un établissement lacustre néolithique, qui avait le fleuve Lérez comme canal de richesse et de défense.

La situation stratégique du fleuve Lérez a favorisé son développement au fil des siècles, ce qui explique que, sous l’Empire romain, un centre de population s’est développé autour de lui. Le pont Puente del Burgo a également été construit, ce qui a permis au fleuve d’être traversé par la Via XIX qui reliait Braga à Astorga, dont des tronçons sont encore conservés et sur laquelle passe encore aujourd’hui la Voie portugaise. Au Moyen ge et aujourd’hui encore, Pontevedra est considérée comme une importante ville de passage pour la communauté des pèlerins.

Caldas de Reis

Caldas de Reis est une ville d’un peu moins de 10 000 habitants, connue pour être l’un des villages thermaux par excellence de Galice. En fait, à l’époque romaine, elle s’appelait Aquae Celenis en raison de la qualité de ses eaux. Son nom actuel est dû au fait qu’il s’agit du lieu de naissance d’Alphonse VII de Bourgogne, qui allait devenir le roi de l’Empire léonais.

Au Moyen ge, un hôpital pour pèlerins fut construit dans ce village, propriété de l’archevêché de Santiago, et de nombreuses églises romanes furent érigées, liées au chemin portugais de Saint-Jacques-de-Compostelle, dont une dédiée à saint Thomas de Canterbury.

Padrón

L’histoire de Padrón commence en 70 après J.-C., lorsqu’elle s’appelait encore Iria Flavia. Cette année-là, Flavius Vespasianus lui a accordé l’Ius Latii (« droit latin »), ce qui lui a permis de prospérer et de s’urbaniser.

Sous l’Empire romain, Iria Flavia était un port fluvial très important en raison de sa situation au confluent des rivières Sar et Ulla. Elle était également importante au Moyen- ge, lorsqu’elle était à la tête du siège épiscopal suffragant de l’archidiocèse de Braga.

Bien que le siège épiscopal ait ensuite été transféré à Saint-Jacques-de-Compostelle, cette ville n’a pas perdu de son importance, car c’est ici qu’est née la tradition jacobéenne. Selon la légende, la plage fluviale d’Iria Flavia fut le lieu de débarquement du navire transportant le corps de l’apôtre Saint-Jacques de Palestine.

La dépouille de l’apôtre ayant été transférée à Saint-Jacques-de-Compostelle, Padrón est devenu le point de départ de la route des pèlerins arrivant par la mer.

Monuments à ne pas manquer sur le Chemin Portugais

Cathédrale de Santa María de Tui

Catedral de Santa María de Tui

La cathédrale de Santa María est le plus grand représentant artistique de la ville de Tui. Cette cathédrale, la seule des Rías Baixas, a commencé à être construite en 1120, bien qu’elle n’ait été complètement achevée qu’en 1225.

Sa structure est romane, bien que plusieurs éléments gothiques aient été ajoutés par la suite, comme sa façade principale, considérée comme la première œuvre gothique de la péninsule ibérique. Par ailleurs, ses tours crénelées lui confèrent un aspect fortifié. C’est aussi la seule cathédrale galicienne à conserver un cloître de style gothique.

Gándaras de Budiño (Porriño)

Les Gándaras de Budiño se trouvent à Porriño, une petite ville de la province de Pontevedra. Cet écosystème naturel couvre une superficie d’environ 700 hectares. Sa proximité avec l’océan Atlantique et son humidité en font une zone marécageuse d’une grande valeur naturelle pour l’environnement.

Dans ses zones humides, on trouve des espèces végétales telles que les saules, les quenouilles et les rossolis. D’autre part, sa faune, et en particulier le grand nombre d’oiseaux migrateurs qui ont leur aire de reproduction dans cette partie des Rías Baixas, fait de ces zones humides un lieu de grand intérêt scientifique.

Ponte Sampaio

Ce pont d’origine romaine traverse la rivière Verdugo à son embouchure et relie les villes de Soutomaior (Arcade) et Ponte Sampaio. Il se caractérise par une construction allongée de 10 arches entre lesquelles se trouvent des échancrures.
C’est sur Ponte Sampaio que s’est déroulée la célèbre bataille de Ponte Sampaio. Elle a été décisive dans la guerre d’indépendance espagnole contre les Français, les 7 et 8 juin 1809, mettant fin à cinq mois d’occupation française.

Église de la Vierge de la Peregrina

L’église de la Peregrina est un exemple magistral de l’architecture baroque du XVIIIe siècle. Sa conception est attribuée à l’architecte portugais Antonio Souto, qui a créé une structure elliptique en forme de coquille Saint-Jacques, unique en Galice. La façade principale est remarquable pour son ensemble sculptural de la Vierge pèlerine, patronne de la ville, flanquée de deux élégants clochers.

Depuis sa construction, l’église des pèlerins est un lieu de pèlerinage et de dévotion qui attire les fidèles et les visiteurs. Sa situation à proximité du Chemin Portugais de Saint-Jacques en a fait une destination importante pour les randonneurs du chemin de Saint-Jacques.

Pont de Pontecesures

L’histoire du pont de Pontecesures remonte à l’époque romaine. Construit au Ier siècle après J.-C., il s’agissait à l‘origine d’un pont romain en pierre qui enjambait la rivière Ulla, un élément important de la voie romaine XIX, l’une des grandes voies de communication romaines de l’ancienne Gallaecia.

Au fil des siècles, le pont a été le témoin de nombreux événements historiques, notamment des affrontements au Moyen ge entre les royaumes de Galice et de León.

Autres lieux à découvrir sur le Chemin Portugais

Si vous êtes de ceux qui aiment explorer et que vous avez suffisamment de temps pour le faire en marchant sur le Camino, voici quelques endroits intéressants que vous pouvez visiter sur le chemin portugais :

Vila do Conde

Vila do Conde est une ville côtière du nord du Portugal, connue pour ses belles plages et son charmant centre historique. Elle possède une riche tradition maritime et un port de plaisance, ainsi qu’un festival international du court métrage qui attire des cinéastes du monde entier. La ville est également un centre important pour la mode et le design, avec un salon du textile portugais de premier plan.

Nous vous recommandons de visiter Vila do Conde en vous rendant à Fajozes, qui n’est qu’à 12 minutes de route.

Braga

Braga est une ville située à l’extrême nord du Portugal. C’est la troisième plus grande ville du pays, juste après Lisbonne et Porto. Elle est célèbre pour son patrimoine et ses événements religieux. C’est aussi l’un des grands centres culturels du pays et son atmosphère universitaire en fait une ville jeune et active.

Si vous souhaitez visiter Braga, le meilleur moyen est de partir de Barcelos, car vous pouvez vous y rendre en seulement 24 minutes en voiture.

Parc national des îles atlantiques de Galice

Un site maritime-terrestre spectaculaire composé des îles d’Ons, Cíes, Sálvora et Cortegada. Il s’agit d’un espace naturel protégé, caractérisé par ses eaux cristallines et son sable blanc qui attirent environ 300 000 voyageurs chaque année. Elles sont la deuxième destination la plus visitée de Galice, juste après la cathédrale de Santiago.

La plage de Rodas, dans les îles Cíes, est, selon le journal The Guardian, la meilleure plage du monde. En outre, cet ensemble maritime se distingue par sa faune, ses systèmes de dunes et ses grottes marines.

Si vous décidez de vous aventurer pour visiter l’une de ces îles, vous pouvez prolonger votre séjour d’une journée en vous rendant à Redondela, à Vigo (17 minutes en voiture) et en prenant un bateau.

Combarro

Ce village côtier se trouve à seulement 7 kilomètres de la ville de Pontevedra. Il est considéré comme l’un des plus beaux villages de Galice, qui se distingue par son centre historique, où les hórreos (greniers surélevés) et les cruceiros (croix de pierre) sont les protagonistes.

C’est l’un des meilleurs villages pour découvrir l’architecture rurale galicienne, où prédominent les maisons en pierre de plain-pied.

La ville la plus proche de Combarro sur le Chemin portugais est Pontevedra, à 21 minutes en voiture.

Valga

Appartenant à la province de Pontevedra, Valga est une ville internationalement connue pour sa fête traditionnelle Rapa das Bestas. Elle possède des monuments et des bâtiments historiques intéressants, tels que l’église Santa María de Valga et la tour Catoira, qui faisait partie du système défensif de la région. En outre, ses paysages verdoyants et ses sentiers de randonnée vous permettront d’explorer la nature galicienne.

Nous vous recommandons de visiter Valga une fois que vous serez arrivé à Padrón, car elle se trouve à seulement 7 minutes en voiture.

Conseils si vous voulez faire Chemin Portugais

Combien y a-t-il d’étapes sur le Chemin Portugais ?

Le Chemin Portugais de Porto comprend 12 étapes et 250 km. La pratique la plus courante parmi les pèlerins est de faire cet itinéraire complet en 12 jours. En fonction du temps disponible de chacun, il est également possible de faire cet itinéraire en plus de jours et d’en profiter pour faire une visite d’intérêt. Il est également possible de parcourir moins de kilomètres en moins de jours si l’on ne dispose pas de beaucoup de temps.

Il existe plusieurs points de départ pour le Chemin portugais, mais les plus populaires sont les suivants :

  • De Lisbonne – 620 km
  • De Coimbra – 372 km
  • De Porto – 250 km
  • De Barcelos – 196 km
  • De Tui – 118 km

Si l’un de vos objectifs est d’obtenir la Compostelle, vous devez tenir compte du fait que vous devez avoir parcouru un minimum de 100 kilomètres à pied ou de 200 kilomètres à vélo. Votre itinéraire devra donc commencer très près de Tui ou de Porto, respectivement.

Cependant, n’oubliez pas que nos itinéraires sont totalement flexibles, si vous avez une idée différente en tête (vous voulez ajouter ou supprimer des nuits, des services, etc.), n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Quelle est la meilleure période de l’année pour faire ce chemin?

Le meilleur moment pour faire le Chemin portugais dépend, bien sûr, des préférences personnelles de chaque pèlerin et de ses conditions de voyage.

Chaque saison a ses avantages et ses inconvénients. Néanmoins, nous recommandons le printemps et l’automne pour faire le chemin, car le Chemin portugais est généralement moins fréquenté et les conditions météorologiques sont plus favorables à la marche.

Si, toutefois, vous préférez le faire en été ou en hiver, gardez à l’esprit qu’en été, le Camino est particulièrement fréquenté, car il coïncide généralement avec les mois de vacances en Europe. En hiver, en revanche, les températures peuvent être froides, la plupart des hébergements sont généralement fermés et vous risquez de rencontrer des conditions météorologiques difficiles.

Conseils pour le chemin portugais

Le chemin portugais de Saint-Jacques est un ancien pèlerinage qui offre une expérience unique et enrichissante. Bien que faire le Camino de Santiago soit une expérience en principe accessible à tous, vous devez garder à l’esprit plusieurs choses qui vous aideront à vous préparer avant de vous aventurer sur le Camino :

  1. S’entraîner physiquement si l’on n’a pas l’habitude de marcher sur de longues distances. Marchez quotidiennement (2 ou 3 mois avant de commencer votre pèlerinage).
  2. Ne transportez que l’essentiel dans votre sac à dos. Évitez de transporter des choses inutiles pour éviter la fatigue et le stress.
  3. Choisissez de bonnes chaussures que vous avez déjà portées. Des chaussures de randonnée légères, confortables, basses ou à mi-mollet sont la meilleure option.
  4. Buvez entre 250 et 500 ml d’eau une demi-heure avant de commencer à marcher. Essayez également de manger des aliments riches en hydrates de carbone et en minéraux, car ils vous aideront à refaire le plein d’énergie après la marche.

N’oubliez pas que chaque pèlerinage est unique et personnel. Prenez donc le temps de réfléchir et de trouver votre propre sens à cette expérience.

Bon Chemin!

Pourquoi réserver avec Galiwonders ?

A votre façon. Sur mesure.

Nous concevons un itinéraire adapté à vos besoins, à vos préférences et à votre budget, et nous réservons tous les services pour vous. Vous profitez du voyage.

Nous sommes sur Le Chemin

La Galice est notre maison. Nous avons parcouru tous les itinéraires du Camino et avons un contact direct avec les prestataires de services sur le Camino.

Nous sommes aussi des voyageurs

Nous parlons plusieurs langues, avons vécu à l'étranger et avons des années d'expérience dans l'organisation de voyages pour des personnes du monde entier.

Une expérience inoubliable

Des centaines de pèlerins renouvellent année après année l'expérience de leur voyage avec nous. Nous voulons que vous soyez l'un d'entre eux. C'est pourquoi nous nous efforcerons de rendre votre voyage unique et inoubliable.

Si vous avez des questions ou si vous voulez planifier votre expérience,
Notre équipe s'occupera de vous personnellement !
Demandez votre itinéraire
Remplissez le formulaire et vous recevrez votre itinéraire sur mesure par e-mail dans les 24h.
Solicita tu itinerario
Rellena el formulario y recibirás el presupuesto en tu email en 24-48h.
×

Atención comercial | Commercial Attention

×