Chemin Primitif

Où histoire, nature et défi se rencontrent sur un sentier authentique et revigorant.

Sur le Camino Primitivo, l’authenticité historique se confond avec la beauté naturelle et le défi que recherche chaque pèlerin. Ce chemin est plus qu’un voyage, c’est une expérience qui vous fera voyager dans le temps, sur les traces des premiers pèlerins qui se sont aventurés à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Tours populaires du Chemin Primitif

Camino Primitivo desde Lugo
100 Km
Lugo
5 Jour
6 Nuits
à partir de 462 €
Voir
Cow on the Primitive Way
314 Km
Oviedo
14 Jour
15 Nuits
à partir de 1155 €
Voir

Où commencer Chemin Primitif ?

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
314 Km 14 Etapas 15 Noches 5/5 Oviedo

Asturies sur le Chemin Primitif
Capitale de la Principauté des Asturies, Oviedo possède une architecture impressionnante, des musées, des parcs et une grande tradition gastronomique.

Cette ville, située dans le nord de l’Espagne, est la capitale de la Principauté des Asturies. Oviedo est une ville moderne et dynamique, qui allie patrimoine historique et atmosphère urbaine animée. Ses monuments comprennent la cathédrale d’Oviedo, Santa María del Naranco, le monastère royal de San Pelayo et l’aqueduc des piliers.

Ses origines remontent au Ier siècle avant J.-C., lorsque la ville fut établie en tant que colonie romaine. Après la chute de l’Empire romain, Oviedo a connu différentes phases de domination, notamment wisigothique et musulmane. Cependant, c’est au VIIe siècle que la ville a acquis une grande importance grâce au roi asturien Alphonse II.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
245 Km 11 Etapas 12 Noches 5/5 Tineo

Tineo sur le Chemin Primitif
Connue pour son patrimoine historique et culturel, Tineo se distingue par la beauté naturelle de ses paysages verdoyants et montagneux.

La ville de Tineo est située au sud-ouest des Asturies, dans un paysage naturel incomparable de montagnes et de vallées, ce qui en fait une zone idéale pour les activités de plein air.
Son importance historique remonte à l’Empire romain et elle a connu une période de grande splendeur entre le XIIe et le XVe siècle grâce à l’afflux de pèlerins qui traversaient la commune pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Elle possède un riche patrimoine artistique et culturel, comprenant de nombreux palais et églises, comme le monastère de Santa María la Real de Obona, déclaré Bien d’intérêt culturel.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
198 Km 9 Etapas 10 Noches 5/5 Berducedo

Berducedo sur le Chemin Primitif
Au cœur d’un paysage rural de verts pâturages, se trouve Berducedo, lieu de passage pour des milliers de pèlerins du Chemin Primitif.

L’histoire du Berducedo est liée au Chemin de Saint-Jacques et à son rôle de lieu de repos et de ravitaillement pour les pèlerins qui empruntent cette voie depuis le Moyen Âge. À cette époque, des abris et des auberges ont été construits pour accueillir les voyageurs.

Cette petite ville, située dans la région autonome des Asturies, est aujourd’hui un lieu paisible et pittoresque, entouré de montagnes et de paysages impressionnants. L’église de Santa María de Berducedo fait partie de ses attractions touristiques.

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
149 Km 7 Etapas 8 Noches 4/5 A Fonsagrada

Une Fonsagrada sur le Chemin Primitif
A Fonsagrada est l’une des villes les plus importantes du Chemin Primitif avant d’arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle, car elle se trouve à seulement 160 km de la fin du Chemin.

Dans la province de Lugo, qui fait partie de la Réserve de Biosphère Eo-Oscos et Terras de Burón, se trouve A Fonsagrada, une grande commune galicienne qui a un lien particulier avec le Chemin de Saint-Jacques.

Le Chemin Primitif est le fil conducteur autour duquel s’articulent certains des monuments les plus remarquables de son riche patrimoine, comme l’ancien hôpital de Fonfría ou l’église de Santa María.

 

DISTANCIA: ETAPAS: DURACIÓN: DIFICULTAD: INICIO:
100 Km 5 Etapas 6 Noches 3/5 Lugo

Lugo sur le Chemin Primitif
Le pont romain de Lugo, ou vieux pont, est un pont d’origine romaine qui a subi de nombreuses reconstructions au cours des 12e, 14e et 18e siècles.

La ville de Lugo est située dans la province de Lugo, en Galice. Bien que ses origines remontent à l’époque celtique, la ville a connu sa période de splendeur maximale au cours du Moyen Âge. Aujourd’hui, Lugo est une ville contemporaine qui conserve des éléments de cette période intégrés à la ville. La muraille de Lugo, qui borde la ville, sa cathédrale, la Domus de Mitreo ou son pont romain en sont quelques exemples.

Carte Chemin Primitif

Carte du Chemin Primitif

Les étapes du Chemin Primitif

Étape 1
25 km
3/5
4h15m
Étape 2
22 km
2/5
5h30m
Étape 3
20 km
3/5
5h
Étape 4
21 km
2/5
5h15m
Étape 5
29 km
4/5
7h45m
Étape 6
20 km
3/5
5h
Étape 7
25 km
3/5
6h45m
Étape 8
24 km
3/5
7h45m
Étape 9
30 km
4/5
7h15m
Étape 10
26 km
2/5
6h30m
Étape 11
20 km
2/5
5h
Étape 12
14 km
2/5
3h50m
Étape 13
19 km
2/5
4h30m
Étape 14
19 km
2/5
4h30m

Niveau de difficulté Chemin Primitif

Profil de difficulté de l'itinéraire Chemin Primitif

Le Chemin Primitif est un itinéraire de difficulté moyenne à élevée. Il s’agit peut-être de l’itinéraire le plus exigeant sur le plan physique. Vous devez garder à l’esprit que le niveau de difficulté de cet itinéraire peut varier en fonction du point de départ, de la façon dont vous décidez de diviser les étapes, de votre condition physique et des conditions météorologiques au moment du voyage.

La distance

L’ensemble du Chemin Primitif a une longueur d’environ 314 kilomètres à partir d’Oviedo. Il est toutefois possible d’effectuer ce parcours en moins de kilomètres si l’on décide de partir d’un autre point plus proche de Saint-Jacques, comme Lugo ou A Fonsagrada. La distance parcourue chaque jour peut influer sur le degré de difficulté, c’est pourquoi il est important de prévoir des étapes adaptées à votre niveau de forme physique.

Le terrain

Le terrain du Chemin Primitif est varié et peut être difficile dans certaines sections. Vous trouverez des routes pavées (bien que peu nombreuses), des sentiers forestiers, des chemins de terre, des terrains montagneux et des sentiers rocailleux.

Cet itinéraire peut être particulièrement difficile pour les cyclistes en raison de l’absence d’infrastructures spécifiques telles que des pistes cyclables. Il convient également de noter que pendant les mois d’hiver, la boue inonde certaines parties de l’itinéraire, ce qui peut être un inconvénient.

Chemins forestiers par lesquels passe le Chemin Primitif.
Chemins forestiers par lesquels passe le Chemin Primitif.

Pente

Le Chemin Primitif présente des dénivelés importants par rapport à d’autres itinéraires. D’Oviedo à Lugo, il s’agit d’un itinéraire typique de moyenne montagne, à l’exception de la descente vers le réservoir de Salime (où l’altitude passe de près de 1000 mètres à 300 mètres) et de la montée vers Puerto de Palo (où l’altitude atteint près de 800 mètres), il n’y a pas de dénivelés importants à surmonter en une seule fois. Néanmoins, le parcours est une succession de montées et de descentes continues sur tous les types de terrain.

L’itinéraire et le balisage du Chemin Primitif

L’itinéraire du Chemin Primitif est bien balisé et peut se faire en suivant les signes qui indiquent le parcours : cairns de pierre, l’emblématique tuile de coquille Saint-Jacques sur les façades des bâtiments ou des constructions urbaines, flèches jaunes, coquilles Saint-Jacques en bronze encastrées dans le sol des rues….

Nous vous recommandons de rechercher ces signes dans la géographie urbaine ou rurale pour pouvoir suivre le Chemin de Saint-Jacques, car ils peuvent parfois être cachés ou recouverts par des éléments tels que des voitures ou des personnes, ce qui vous fait prendre le mauvais chemin. Si vous arrivez à un carrefour sans aucune indication et que vous ne savez pas comment continuer, nous vous recommandons de revenir au dernier panneau que vous avez vu pour essayer de vous réorienter.

Remarque importante:

Dans les Asturies, il faut suivre la coquille Saint-Jacques dans le sens où elle se referme, c’est-à-dire dans le sens de la base de la coquille (comme une flèche imaginaire). En Galice, c’est l’inverse, il faut toujours suivre la partie ouverte de la coquille, c’est-à-dire la grande partie semi-circulaire. De plus, il est fréquent que les coquilles Saint-Jacques soient accompagnées d’une flèche jaune, vous n’aurez donc aucune difficulté à suivre le chemin.

Que voir et que faire en Chemin Primitif?

Ce chemin est considéré comme l’un des chemins du Chemin de Saint-Jacques les plus beaux, car ses paysages verdoyants depuis les hauteurs offrent des vues à garder en mémoire. Grâce à cela, il a été reconnu par l’UNESCO en 2015, avec le Chemin du Nord, comme un site du patrimoine mondial, la plus haute distinction qu’un bien culturel puisse recevoir.

L’itinéraire traverse des dizaines de forêts, de rivières, de montagnes, de villages, de fleuves, de ruisseaux, de vallées, de collines et de prairies de pâturage avec du bétail. De plus, la majeure partie de l’itinéraire se trouve en pleine nature, de sorte que vous ne marcherez pratiquement pas sur des routes fréquentées par des véhicules.

La solitude de certains tronçons fait de la Voie Primitive un paradis pour ceux qui cherchent à explorer et à redécouvrir leur moi intérieur. C’est l’un des itinéraires les plus beaux et les plus paisibles de toute la péninsule.

Où passe le Chemin Primitif ?

L’itinéraire complet du Chemin Primitif de Saint-Jacques de Compostelle depuis Oviedo est d’une longueur d’environ 314 kilomètres. Il commence à l’entrée de la cathédrale d’Oviedo et traverse l’intérieur de la Principauté des Asturies jusqu’à l’entrée en Galice, en traversant le massif du Galaïque jusqu’à Fonsagrada. De là, le Chemin continue vers Saint-Jacques-de-Compostelle en passant par Lugo jusqu’à Melide, à environ 55 kilomètres de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ici, le Chemin Primitif rejoint le Chemin Français et partage le même chemin vers Saint-Jacques.

Voici quelques-unes des villes qui jalonnent le Chemin Primitif:

Grandas de Salime

Grandas de Salime sur le Chemin Primitif
La ville de Grandas de Salime, située à la frontière entre les Asturies et la Galice, allie son importance historique et culturelle à la beauté naturelle de son environnement.

Cette petite ville, située à la frontière avec la Galice, est la dernière commune du Chemin Primitif de la Principauté des Asturies.

Ses origines remontent à l’âge du bronze et elle est connue pour la beauté de son environnement naturel, son patrimoine culturel et ethnographique et la présence du barrage de Salime, qui fait partie du bassin de la rivière Navia.

Melide

Cette commune est située dans la province de La Corogne, en Galice. Depuis le Moyen ge, Melide est un important point de repos et de rencontre pour les pèlerins qui empruntent le Chemin de Saint-Jacques. La ville s’est développée autour de cette activité, en créant des auberges et des services pour les voyageurs.

L’un des aspects les plus emblématiques de Melide est sa tradition gastronomique. Le célèbre « Pulpo á feira« , plat typique galicien composé de poulpe cuit avec de l’huile d’olive, du paprika et du sel, est un élément central de la culture culinaire de cette région.

Arzúa

Cette petite ville d’origine préromaine est située dans la province de La Corogne et a connu sa période de splendeur au Moyen ge. On y trouve l’hôpital de Ribadiso da Ponte et le couvent de la Magdalena, construits à cette époque pour aider les pèlerins, ainsi que l’église de Santiago de Arzúa, dédiée à l’Apôtre.

O Pedrouzo

Connu également sous le nom de « A Rúa do Peregrino« , c’est un petit village situé dans la province de La Corogne. Il se trouve sur la dernière étape du Chemin français. Son histoire est étroitement liée au chemin de Saint-Jacques et à l’afflux de pèlerins au fil des siècles.

Au fil du temps, l’arrivée massive de pèlerins a également contribué au développement de la région. Des hôtels, des auberges, des restaurants et d’autres services destinés aux pèlerins ont été créés pour répondre à la demande croissante.

Aujourd’hui, la municipalité reste un point essentiel de l’expérience du Chemin de Sain-Jacques, où les pèlerins peuvent se reposer et prendre contact avec d’autres voyageurs en vue de l’arrivée imminente à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Aujourd’hui, Arzúa possède un tissu industriel prospère et l’un des secteurs agricoles et d’élevage les plus importants de Galice. En traversant Arzúa, vous pourrez visiter le Centro de Divulgación do Queixo e do Mel.

D’autres villes importantes sur le Chemin de Saint-Jacques sont : Grado, Salas,  Pola de Allande, Cádavo Baleira, et Ferreira.

Monuments à ne pas manquer sur la Route Primitive

Cathédrale de San Salvador d’Oviedo

La cathédrale d'Oviedo
La cathédrale gothique d’Oviedo, également connue sous le nom de Sancta Ovetensis, en raison de la qualité et de la quantité des reliques qu’elle contient.

La cathédrale de San Salvador de Oviedo, de style gothique, a été déclarée Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1998. Elle est également connue sous le nom de Sancta Ovetensis, en référence à la qualité et à la quantité des reliques qu’elle contient. Un dicton populaire dit des pèlerins que « celui qui va à Santiago et non au Sauveur, visite le serviteur et oublie le Seigneur« .

Monastère de San Salvador de Cornellana

Le monastère de San Salvador est situé dans la ville asturienne de Cornellana. La création de ce monastère remonte à 1024, lorsque l’Infante Cristina, fille du roi Bermudo II et de la reine Velasquita de León, fit don d’un ensemble de propriétés et d’une église qui avaient été construites par son mari Ordoño Ramírez l’Aveugle.

Avec le désengagement de Mendizábal au XIXe siècle, le monastère a été exclu et les moines expulsés, ce qui a entraîné la perte d’une grande partie de son patrimoine artistique et culturel. En 1931, il a été déclaré Monument National et, une fois la guerre civile terminée, l’architecte Luis Menéndez Pidal a été chargé de mener à bien les projets de restauration.

Collégiale de Santa María la Mayor à Salas

La collégiale de Santa María la Mayor est un temple chrétien situé dans la municipalité de Salas, dans la Principauté des Asturies. Cet édifice du XVIe siècle devait à l’origine être un panthéon familial. Cependant, il est devenu un édifice paroissial après avoir été cédé par les Ducs d’Alba en 1894. La collégiale a été déclarée Monument Historique-Artistique et bien d’intérêt culturel en raison de son importance historique et architecturale. Elle est encore aujourd’hui un lieu de culte actif.

Monastère de Santa María la Real de Obona

Le monastère de Santa María de la Real est un temple bénédictin situé dans la ville asturienne d’Obona. Son origine n’est pas claire, car il existe des doutes quant à la véracité de son document fondateur. Au cours du Moyen ge, il est devenu un important centre religieux et culturel.

La muraille de Lugo

La muraille romaine de Lugo
La muraille romaine de Lugo entoure le centre historique de la ville.

La muraille de Lugo est une structure défensive située dans la ville de Lugo, en Galice. C’est l’un des monuments romains les plus précieux et les mieux conservés de la péninsule ibérique. Il a été déclaré Site du Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 2000.

Sa construction date de la fin du IIIe siècle et du début du IVe siècle av. Le mur a été érigé dans le but de défendre l’ancienne ville, Lucus Augusti, contre d’éventuelles menaces extérieures. Au cours des siècles, la muraille a subi diverses modifications pour s’adapter aux besoins défensifs de chaque époque.

Autres monuments à découvrir sur la Voie Primitive : l’Université d’Oviedo, le Palais des Cienfuegos de Peñalba, l’église paroissiale du Salvador de Grandas de Salime, la nécropole de Chao Samartín et le Port d’Acebo.

Autres lieux à découvrir sur le Chemin Primitif

Si vous êtes de ceux qui aiment découvrir de nouveaux endroits et prévoyez également de réserver des nuits supplémentaires pour découvrir l’histoire et l’architecture tout en faisant le Chemin, voici quelques endroits intéressants près de la route que vous pourriez visiter lors de votre pèlerinage sur le Chemin Primitif.

Santa Maria del Naranco

Santa María del Naranco est un ancien palais de plaisance situé à Oviedo, dans les Asturies. Ce joyau architectural date de 842 et présente un style préroman dit « asturien » ou « ramirense ». Il a été déclaré Monument National en 1885 et Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1985. La ville la plus proche de ce palais est Oviedo, car ce monument se trouve à 11 minutes en voiture ou à 45 minutes à pied du centre-ville.

Le Chemin des Hôpitaux

Les ruines de trois hôpitaux pour pèlerins se trouvent sur une déviation du Chemin Primitif connue sous le nom de Chemin des Hôpitaux. Cette variante va plus au nord que l’itinéraire officiel actuel et commence à un peu plus d’un kilomètre de Borres, pour rejoindre l’itinéraire principal à Puerto del Palo. L’itinéraire, bien balisé, se déroule en grande partie à plus de 1 100 mètres d’altitude.

La déviation est située dans l’étape entre les communes de Tineo et Pola de Allande.

Point de vue de Paicega

Si vous aimez la photographie et que vous êtes toujours à la recherche de l’instantané parfait, vous ne pouvez pas manquer le belvédère de Paicega. Le chemin pour y accéder part de la commune de Pesoz et monte à travers la forêt (et un peu de route) jusqu’à la vue panoramique sur le barrage de Grandas de Salime et la rivière Navia.

Le réservoir de Salime
Le réservoir de Salime, situé sur la rivière Navia, a été inauguré en 1955.

Si vous souhaitez le visiter, vous pouvez le faire en passant par Grandas de Salime, qui se trouve à 13 minutes en voiture.

Histoire Chemin Primitif

Le chemin que le roi Alphonse II entreprit au IXe siècle à partir d’Oviedo pour vérifier par lui-même la découverte des restes de l’Apôtre est connu sous le nom de Chemin Primitif de Saint-Jacques.

Ce chemin de pèlerinage a été très fréquenté par les Asturiens et les Galiciens pendant une grande partie des IXe et Xe siècles et a également attiré des pèlerins d’autres régions du nord de l’Espagne et de l’Europe. Le roi Alphonse III le Grand, successeur d’Alphonse II, a également parcouru cette route à deux reprises.

Aux XIe et XIIe siècles, León devient la nouvelle capitale du royaume des Asturies et la monarchie choisit le Chemin Français comme voie principale. Malgré cela, le Chemin Primitif resta une alternative pour les pèlerins qui ne voulaient pas manquer les reliques des cathédrales d’Oviedo et de Lugo. De même, l’importance de cet itinéraire est encore perceptible dans les vestiges des hôpitaux de pèlerins que l’on trouve le long de cette route.

À partir du XVIIe siècle, le Chemin de Saint-Jacques en général a connu un déclin avec l’arrivée d’événements tels que la Réforme protestante de Luther ou les confiscations libérales du XIXe siècle. Cet ensemble d’événements a entraîné des maladies et des troubles politiques qui ont relégué les pèlerinages à l’arrière-plan.

Sa résurgence aux XXe et XXIe siècles est due aux efforts des administrations publiques et des associations du chemin de Saint-Jacques, qui ont amélioré le balisage et les infrastructures.

Alphonse II et la cathédrale de Santiago

Alfonso II est le roi qui a ordonné la construction d’une chapelle à l’endroit où les restes de l’apôtre Saint-Jacques ont été découverts. Pour ce faire, le roi a fait don de trois miles de terres situées autour de la tombe de l’apôtre. Ces terres, connues sous le nom de seigneurie de Santiago, furent habitées par les premiers moines du lieu.

Alphonse II demanda également la création d’une communauté monastique chargée de veiller sur les restes de l’apôtre Saint-Jacques. C’est ainsi que naquit San Salvador de Antealtares, le premier monastère de Compostelle et l’actuel couvent de San Paio.

C’est également à ce roi que l’on doit la légende de Santiago Matamoros. À cette époque, l’Espagne était occupée par les musulmans et la partie chrétienne de l’ancienne Espagne était confinée au nord de la péninsule. Alphonse II profita de la découverte des restes du saint pour en faire un emblème de la lutte contre l’islam.

Le roi entendait ainsi réarmer idéologiquement et moralement le royaume astur-léonais face à l’avancée des troupes musulmanes.

La première chapelle construite par le roi Alphonse II subit des modifications et devint une église en 829 et une église préromane en 899, dont son fils Alphonse III le Grand fut l’architecte.

Moins d’un siècle plus tard, elle fut détruite par les troupes d’Almanzor. En 1075, sous le règne d’Alphonse VI et sous le patronage de l’évêque Diego Peláez, débute la construction de l’actuelle cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Conseils si vous voulez faire Chemin Primitif

Combien d’étapes compte le Chemin Primitif?

Le Chemin Primitif d’Oviedo est composé de 14 étapes et d’environ 314 kilomètres. La pratique la plus courante parmi les pèlerins est de parcourir l’ensemble du chemin à pied en 14 jours. En fonction du temps disponible de chacun, il est également possible de faire cet itinéraire en plus de jours et de profiter de l’occasion pour faire une visite d’intérêt. Il est également possible de parcourir moins de kilomètres en moins de jours si l’on ne dispose pas de beaucoup de temps.

Il existe plusieurs points de départ pour le Chemin Primitif, mais les plus populaires sont les suivants :

  • Depuis Oviedo – 314 km – 14 étapes
  • Depuis Tineo – 245 km – 11 étapes
  • Depuis Berducedo – 198 km – 9 étapes
  • Depuis A Fonsagrada – 149 km – 7 étapes
  • Depuis Lugo – 100 km environ – 5 étapes

Si l’un de vos objectifs est d’obtenir la Compostela, vous devez tenir compte du fait que vous devez avoir parcouru un minimum de 100 kilomètres à pied ou de 200 kilomètres à vélo. Votre itinéraire devra donc commencer très près de Lugo ou dans la ville asturienne de Pola de Allande, respectivement.

Cependant, n’oubliez pas que nos itinéraires sont totalement flexibles, si vous avez une idée différente (vous voulez ajouter ou supprimer des nuits, des services, etc.), n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Quelle est la meilleure période de l’année pour faire cet itinéraire?

Nous recommandons de faire le Chemin Primitif au printemps, en été et en automne, car c’est à cette époque que les conditions météorologiques sont les plus favorables pour parcourir ce chemin de pèlerinage.

Les régions autonomes des Asturies et de la Galice ont un climat océanique caractérisé par des étés doux et pluvieux et des hivers froids et pluvieux. Les précipitations sont abondantes tout au long de l’année et la température de l’air est généralement modérée, avec une moyenne annuelle comprise entre 10 et 15 degrés Celsius.

À moins d’être un alpiniste ou un randonneur expérimenté, il est déconseillé de parcourir cette route en hiver, car elle traverse des zones de haute montagne où les conditions météorologiques sont extrêmes : neige, fortes pluies, vent… De plus, comme il s’agit de la basse saison, la disponibilité des services touristiques est plus faible que sur d’autres itinéraires, comme le Chemin français, et certains ne sont pas ouverts pendant les mois d’hiver.

Conseils pour marcher sur la Voie Primitive

Le Chemin Primitif est l’un des meilleurs itinéraires pour découvrir la beauté des paysages de l’arrière-pays du nord de l’Espagne. Bien qu’il nécessite une préparation physique plus importante que d’autres pèlerinages, ce chemin est une expérience à la portée de tous s’il est bien planifié. En outre, il y a plusieurs choses que vous devez garder à l’esprit avant de vous lancer dans cette aventure :

  • S’entraîner physiquement si l’on n’a pas l’habitude de marcher sur de longues distances. Faites une marche quotidienne 2 ou 3 mois avant de commencer votre pèlerinage.
  • Ne chargez pas votre sac à dos de choses inutiles, ne prenez que l’essentiel. Vous éviterez ainsi la fatigue et le stress.
  • Choisissez des chaussures que vous avez déjà utilisées. La meilleure option est une paire de chaussures de randonnée légères et confortables.
  • Buvez 250 à 500 ml d’eau une demi-heure avant de commencer à marcher. Essayez également de manger des aliments riches en glucides et en minéraux qui vous aideront à récupérer votre énergie après une longue journée d’exercice physique.

N’oubliez pas que chaque pèlerinage est unique et personnel, prenez le temps d’apprécier cette expérience.

Bon Chemin!

Pourquoi réserver avec Galiwonders ?

A votre façon. Sur mesure.

Nous concevons un itinéraire adapté à vos besoins, à vos préférences et à votre budget, et nous réservons tous les services pour vous. Vous profitez du voyage.

Nous sommes sur Le Chemin

La Galice est notre maison. Nous avons parcouru tous les itinéraires du Camino et avons un contact direct avec les prestataires de services sur le Camino.

Nous sommes aussi des voyageurs

Nous parlons plusieurs langues, avons vécu à l'étranger et avons des années d'expérience dans l'organisation de voyages pour des personnes du monde entier.

Une expérience inoubliable

Des centaines de pèlerins renouvellent année après année l'expérience de leur voyage avec nous. Nous voulons que vous soyez l'un d'entre eux. C'est pourquoi nous nous efforcerons de rendre votre voyage unique et inoubliable.

Si vous avez des questions ou si vous voulez planifier votre expérience,
Notre équipe s'occupera de vous personnellement !
Demandez votre itinéraire
Remplissez le formulaire et vous recevrez votre itinéraire sur mesure par e-mail dans les 24h.
Solicita tu itinerario
Rellena el formulario y recibirás el presupuesto en tu email en 24-48h.
×

Atención comercial | Commercial Attention

×